Apprendre à communiquer autrement,
C'est pour La Vie!

Contactez-nous

La Communication Relationnelle selon la Méthode ESPERE®

La communication relationnelle  
Méthode ESPERE® de Jacques Salomé


Les 4 piliers sur lesquels repose la Méthode ESPERE®

La Méthode ESPERE® (Énergie Spécifique Pour une Écologie Relationnelle Essentielle) repose sur quatre piliers.

  1. La « conscientisation »
  2. La démystification
  3. L’apprentissage
  4. La mise en pratique

1)  Conscientification :
Prendre conscience, au-delà des insatisfactions, des répétitions, des pièges, des malentendus ou des leurres, de la globalité du système anti-relationnel dans lequel nous baignons. Pour l’identifier, je le nomme système SAPPE (S comme sourd, A comme aveugle, P comme pervers/ pernicieux et E comme énergétivore) ; dans le sens où il nous rend sourd et aveugle pour tout ce qui touche à l’essentiel des besoins relationnels profonds de chaque être, il pervertit et dévoie la qualité première d’une relation fondée sur le respect de soi et de l’autre, il entraîne des blocages énergétiques préjudiciables à l’épanouissement et au développement de nos ressources.
 
Nous naissons, grandissons, apprenons, travaillons, vivons et participons au maintien de ce système que nous reproduisons et transmettons depuis des générations. C’est un système d’hétérodéfinition (définition de l’autre à partir de nos idées, de nos croyances, de nos peurs) que nous pouvons reconnaître par la présence constante dans la plupart de nos relations de quelques phénomènes récurrents:
 

  • pratique de l’injonction (parler sur l’autre et non à l’autre)
  • usage de la dévalorisation, disqualification
  • projections et jugements de valeurs, étiquetage * menaces, chantage
  • culpabilisation
  • conduites d’infantilisation avec prédominance du réactionnel sur le relationnel
  • maintien des rapports dominants, dominés au profit des dominants.

 
2)  Démystification :
Ayant conscientisé que d’une part nous subissons et que d’autre part nous pratiquons le système SAPPE avec la plus grande des sincérités et la plus grande constance, il conviendra d’en reconnaître les principaux mécanismes. Et à partir de là de nous libérer du piège le plus fréquent en matière de relations humaines: l’accusation d’autrui (qui a fait, n’a pas fait, dit, n’a pas dit, aurait dû … ) et la mise en demeure d’avoir à changer ou l’auto-accusation, voire la victimisation qui nous permet d’entretenir le non-changement.
 
La démarche de démystification du système SAPPE consistera, dans un premier temps, à renoncer à le pratiquer et donc à l’entretenir. Au-delà d’une intentionnalité ou d’un vœu pieux, il s’agira d’un positionnement relationnel nouveau, à base de vigilance et de cohérence. Ainsi, en reprenant chacune des pratiques qui sous-tendent le système SAPPE, il sera possible de s’engager dans un processus d’échanges différents et de partages plus stimulants.
 
En voici quelques exemples concrets:
 

  • Parler à l’autre et non sur l’autre
  • Se positionner par apposition et non par opposition
  • Confirmer le point de vue, le ressenti, les valeurs ou les croyances d’autrui comme étant bien les siennes et n’engageant que lui
  • Affirmer son point de vue, son propre ressenti, ses valeurs et croyances et en assumer les conséquences
  • Privilégier la confrontation plutôt que l’affrontement
  • Favoriser les relations en réciprocité
  • Susciter l’échange, le partage et la mise en commun des ressources et des différences
  • Ne pas collaborer à la pathogénie des échanges en cultivant plus le relationnel que le réactionnel

 
3)  Apprentissage :
La Méthode ESPERE® repose sur un ensemble

  • de concepts structurants
  • d’outils favorisant un échange ouvert
  • de règles d’hygiène relationnelle

 
L’ensemble de cette approche est présenté dans un ouvrage technique, Pour ne plus vivre sur la planète TAIRE (A. Michel) et illustré par différentes cassettes vidéos. Des formateurs agréés sont référencés sur le site internet www.institut-espere.com . Ils proposent des formations suivies sous forme de séminaires et d’ateliers de deux à trois jours sur deux années.
 
4)  Mise en pratique :
L’acquisition des concepts, l’apprentissage des règles d’hygiène relationnelle, l’utilisation des outils sont relativement simples. C’est la mise en pratique au quotidien qui va se révéler plus difficile, dans le sens où elle va se heurter aux conditionnements engrangés à partir du système SAPPE, aux résistances émotionnelles, à la remise en cause de quelques croyances et surtout à l’inquiétude de l’entourage immédiat déstabilisé par la nouveauté et l’impact de cette approche qui, dans un premier temps, ne souhaite pas renoncer aux pratiques qu’il connaisse.
 
L’essentiel de la formation portera donc sur l’intégration, le suivi de la méthode et la validation, la cohérence de son impact sur la vie personnelle , familiale, sociale ou professionnelle, de ceux qui la mettent en pratique dans leur vie quotidienne.


Source : Jacques Salomé

Voici un site qui offre plusieurs excellentes ressources vidéo et autres sur la communication relationnelle…
La Méthode ESPERE® pour des communications vivantes